Une femme à la tête du Rotary International

Jennifer E. Jones est membre du Rotary club de Windsor-Roseland au Canada et a été choisie à la présidence 2022/2023 du Rotary International, une sélection qui fera d’elle la première femme à occuper cette fonction en 115 ans d’histoire de l’organisation.

Elle deviendra officiellement candidate à la présidence le 1er octobre si aucun autre candidat ne dépose un recours.

Jennifer Jones considère que le rotary doit s’appuyer sur son histoire et s’adapter au présent.

En tant que première femme nommée à la présidence, Jennifer Jones est sensible à l’importance de respecter la déclaration du Rotary sur la diversité, l’équité et l’inclusion (DEI).

Dans la société civile Jennifer Jones est la fondatrice et la présidente de Media Street Productions Inc., une société de production télévisuelle basée à Windsor, couronnée de plusieurs prix. Elle a également été présidente du conseil d’administration de l’université de Windsor et présidente de la chambre de commerce régionale de Windsor-Essex. Elle a reçu de nombreux prix, comme la Médaille de la paix du YMCA et la Médaille du jubilé de diamant de la Reine. Elle fut la première Canadienne à recevoir le prix Peacemaker of the Year de l’Université de Wayne State. Jennifer Jones est titulaire d’un doctorat en droit (LL.D.).

Jennifer E. Jones

Actuellement administratrice de la Fondation Rotary, elle est membre du Rotary depuis 1997, où elle a occupé les postes de vice-présidente, administratrice du Rotary, training leader, présidente de commission, modératrice de l’Assemblée internationale et gouverneure. Elle a joué un rôle de premier plan dans l’effort de repositionnement de la marque du Rotary en présidant le groupe consultatif sur le renforcement du Rotary. Elle co-préside la campagne En finir avec la polio : Écrire une page d’histoire, dont l’objectif est de recueillir 150 millions de dollars de dons.

Jennifer a récemment dirigé le téléthon #RotaryResponds qui a permis de récolter des fonds essentiels pour l’aide en réponse au COVID-19 et qui a été suivi par plus de 65 000 personnes. Elle est récipiendaire du Prix Servir d’abord du Rotary, de la Citation pour services méritoires et de la Distinction pour services éminents de la Fondation Rotary. Jennifer Jones et son mari Nick Krayacich sont membres du Cercle Arch Klumph, du Cercle Paul Harris et de la Société des testateurs.